Vidéosurveillance

La sécurité des biens et des personnes connait une forte croissance dans le domaine des solutions de vidéosurveillance qui constituent une réponse efficace aux intrusions, agressions, vols ou fraudes. La protection vidéo vient souvent en renfort de dispositifs d’alarmes ou de contrôle d’accès avec lesquels elle peut inter-opérer.

Concrètement, une solution de vidéosurveillance est composée :

• d’un stockeur jouant le rôle de concentrateur sur lequel est raccordé l’ensemble des caméras vidéo, d’enregist

reur d’images, d’intelligence centralisée renfermant les paramétrages des caméras et de transmetteur d’images en cas d’alarme,

• de caméras vidéo pouvant revêtir un grand nombre de formes et de spécificités techniques assurant leur adéquation et leur intégration dans de multiples contextes et positionnements (dômes fixes ou motorisés, micro-caméras… ). Selon leurs niveaux t

echnologiques, elles offrent un niveau accru de précision autorisant une lecture de plaque d’immatriculation ou une identification sans équivoque d’individus,
• d’interfaces de visionnage et de pilotage : des écrans de contrôle (moniteurs) permettent de visionner en temps réel les images filmées ou d’accéder aux images enregistrées. En présence de caméras motorisées, le visionnage peut être enrichi par un pilotage à distance, de sorte à déplacer ou zoomer son champ de vision.

La vidéosurveillance suit aussi le courant des évolutions technologiques.

Le protocole IP s’impose au sein des stockeurs, et plus largement au sein des caméras elles mêmes.

Cet apport technologique a grandement facilité :

• l’accès et la gestion à distance des systèmes et des contenus d’images via une connexion Internet sécurisée,
• la complémentarité, voire l’interopérabilité avec d’autres systèmes de sécurité (contrôle d’accès, vidéosurveillance, détection incendie),
• la gestion centralisée de plusieurs installations grâce à des logiciels de supervision multisites.